Nilda Fernandez  Forum Index du Forum Nilda Fernandez Forum
Nilda Fernandez Forum du site de référence http://site.voila.fr/flash_news_nf/ 1999 -- 2010
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Site de références  




Concerts Actualité CD Discographie Biographie Presse

                                                
Nilda Fernandez Forum
Le site de référence
du Flash News

Flash_News_nf lien

         
                
                                                

Septembre 2008
Après près de 10 ans de bons et loyaux services

le Flash-News-nf étant un site à structure ancienne, il ne bénéficiait plus
des avantages des nouvelles technologie de l'internet et devenait
trop compliqué à gérer dans ces conditions.

Bien que le transfert de toutes les données et la mise en place d'un
nouvel espace prennent un temps certain si ce n'est un certain temps
cela devenait urgent.

Donc voilà, c'est fait !

Le Flash_News_nf reste en place mais la nouvelle structure xooit est opérationnelle
et va peu à peu prendre le relais. Toutes les infos, dates des concerts, photos,
vidéos, dossier de presse, discographie générale et par produits, livres,
biographie complète, pour un visionnement clair, facile et convivial ouvert à tous
sans inscription. Pour les membres qui s'inscrivent, une grande facilité pour
poster tous leurs matériels ou leurs messages, un espace privé avec mail
interne et bien d'autres possibilités et topics super-sympas.

Donc voilà, je me réjouis de vous retrouver sur le Nilda Fernandez Forum
et vous souhaite une agréable visite.

A très vite.
Chris

Flash_News_nf lien



  
 
 


     
Nino Ferrer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nilda Fernandez Forum Index du Forum -> Salon de discussion -> Musique autres chanteurs, groupes, musiciens...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008, 21:33    Sujet du message: Nino Ferrer Répondre en citant

************************************************************

nilda 029

Biographie de Nino FERRER :





Artiste, Chanteur, Compositeur, Musicien  et Parolier (Français)
Né le 15 août 1934
Décédé le 13 août 1998 (à l'âge de 63 ans)


Nino Ferrer, de son vrai nom Nino Agostino Arturo Maria Ferrari, est un chanteur, auteur et compositeur français d'origine française et italienne, né le 15 août 1934 à Gênes (Italie), mort le 13 août 1998 à Montcuq (Lot, France).

Nino Ferrer a passé les premières années de sa vie en Nouvelle Calédonie où son père, ingénieur, travaillait. De retour en France dès 1947, le jeune Nino, après une scolarité parisienne, se lance dans des études d'ethnologie et d'archéologie préhistorique à la Sorbonne. Parallèlement, il se livre avec passion à de nombreuses activités dont la peinture et la musique.

À la fin de ses études, Nino Ferrer part faire le tour du monde sur un cargo, participe à quelques fouilles en Mélanésie et, de retour en France, se consacre à une musique qui depuis longtemps le fascine : le jazz. Sa discographie commence en 1959 - puisqu'il fut cette année-là contrebassiste sur deux 45 tours des Dixies Cats et l'année d'après bassiste sur un disque des Gottamou. Au début des années 1960, il accompagne la chanteuse américaine Nancy Holloway et propose, en vain, ses propres compositions aux maisons de disques. En 1963, la chance lui sourit enfin puisqu'il peut enregistrer son premier disque (Pour oublier qu'on s'est aimé). Il en existe une version italienne et une autre espagnole, présente sur la bande originale de Talons aiguilles - de Pedro Aldmodovar - sous le titre Un año de amor).

Le disque n'aura qu'un succès très relatif en France mais sera diffusé dans d'autres pays européens, au Japon et même au Moyen-Orient. Il lui faut attendre 1965, après de nombreux échecs (groupes avortés, rupture puis réconciliation avec Barclay, sa première maison de disque), pour que l'occasion lui soit donnée de renouer avec le succès par le truchement de... Mirza. Succès immédiat qui conduit Nino Ferrer à enregistrer d'autres tubes - parfois à contrecœur - tels que les Cornichons, Oh ! hé ! hein ! bon ! - lui imposant, et pour longtemps, le rôle du chanteur rigolo. Comme Henri Salvador, il se rattrape en interprétant des mélodies tristes et graves sur les faces B de ses disques (Ma vie pour rien).

Son rôle de chanteur décalé possède des avantages certains (succès, argent, conquêtes) mais le caractère plutôt entier de Nino Ferrer s'en accommode mal. Rompant avec le showbiz, il quitte la France et part s'installer en Italie où il restera trois ans, jusqu'en 1970. Alors que des disques continuent de sortir en France (Le téléfon, Mao et Moa, Mon copain Bismarck nettement plus ironiques), Nino Ferrer gagne en notoriété grâce à une émission qu'il anime, Io, Agata e tu.

À son retour en France, il s'installe dans le Quercy où il se lance dans l'élevage de chevaux, mais sa rencontre avec un guitariste Irlandais, Micky Finn (homnyme de l'ancien percussionniste de T.Rex décédé en 2003...) lui rend le goût de la composition musicale. Micky et ses musiciens suivent Nino à Paris et deviennent les Leggs. Après des mois d'une écriture personnelle et de composition, sort en 1971 Métronomie. Si l'album n'a qu'un succès mitigé, l'un de ses titres, la Maison près de la fontaine, se vend à plus de 500 000 exemplaires en 45 tours.

Les années passent et Nino Ferrer, père de deux garçons, Pierre et Arthur (Arthur Ferrari), continue de sortir des albums (Nino and Leggs, Nino and Radiah, Suite en œuf, Véritables variétés verdâtres) qui ne marchent que très moyennement, quasi-systématiquement occultés par un ou deux 45 tours qui, quant à eux, remportent un succès considérable. C'est le cas de la chanson le Sud (tube de l'été 75), qui lui permet en 1976 d'acquérir une bastide, (au cœur du Quercy Blanc, dans la région des Vaux, près de Montcuq), qu'il équipe d'un studio d'enregistrement. En 1979 sort Blanat puis il part en tournée avec Jacques Higelin. Les années suivantes, la Carmencita, Ex-Libris, Rock'n'roll cowboy (dont Frank Margerin dessine la pochette), entrecoupés de rares concerts. Un autre album, 13e album, passe quant à lui complètement inaperçu mais, au début des années 1990, il renoue avec le succès auprès d'une nouvelle génération en Italie puis en France grâce à la sortie d'une compilation qui permet de faire découvrir - à côté de succès historiques - d'autres compositions plus rares. Sous l'égide de Yves Bigot (directeur général de FNAC Music), il sort un autre disque, la Désabusion, expose à Paris ses peintures puis part en tournée avec un tout nouveau groupe mis en place par Philippe Poustis (directeur artistique de FNAC Music). Un ultime album, composé de différents titres chantés et/ou écrits par des membres de sa famille ou ses amis, sort en 1995 : La vie chez les automobiles.

Trois ans plus tard, en juillet 1998, Mounette meurt, laissant un vide certain dans l'existence de Nino. Un mois après le décès de sa mère, le 13 août 1998, le chanteur se tire une balle dans le cœur en plein champ de blé situé à quelques kilomêtres de chez lui alors qu'il avait commencé à enregistrer avec les Leggs ce qu'il envisageait comme son dernier album, intitulé "Suite et Fin", il aurait eu 64 ans deux jours plus tard.

45 tours quatre titres (EP) :

* 1963 : Pour Oublier Qu'On S'Est Aimé
* 1964 : Je Reviendrai
* 1965 : Viens Je T'Attends
* 1965 : Mirza
* 1966 : Alexandre
* 1966 : Je Veux Être Noir
* 1967 : Le Téléfon
* 1967 : Mao Et Moa
* 1968 : Le Roi D'Angleterre
* 1968 : Mamadou Mémé
* 1969 : Je Vends Des Robes
* 1969 : Agata

Albums :

* 1966 : Enregistrement Public
* 1967 : Nino Ferrer
* 1969 : Nino Ferrer
* 1970 : Rats and roll's
* 1971 : Métronomie
* 1972 : Nino Ferrer & Leggs
* 1974 : Nino And Radiah
* 1975 : Suite En Oeuf
* 1977 : Véritables Variétés Verdâtres
* 1979 : Blanat
* 1980 : La Carmencita
* 1982 : Ex Libris
* 1983 : Rock N' Roll Cow-Boy
* 1986 : 13e Album
* 1993 : La Désabusion
* 1993 : La Vie Chez Les Automobiles
* 1995 : Concert Chez Harry

Source : fr.wikipedia.org/...///fr.wikipedia.org/wiki/Nino_Ferrer



*****************************************************************************


nilda 029


Avec le temps, Nino perd peu à peu cette image de trublion clownesque dont il voulait tant se débarrasser. Mais le mal est fait. Après la mort de sa mère en juillet 1998, la souffrance du chanteur atteint son paroxysme. Il se tire une balle en plein coeur, dans un champ près de sa maison du Lot. La France apprend avec stupeur le décès de cet artiste attachant le 13 août 1998. Depuis, il est enfin, mais bien tard, considéré à sa juste valeur.

Cet homme sensible, intelligent et droit, a toujours combattu la futilité du show-business pour se consacrer pleinement à l'expression artistique. Peinture, musique, écriture, ont accompagné la vie de Nino, et furent les vecteurs de son mal-être et de sa vision originale du monde. Malgré une apparente frivolité, les chansons de Ferrer ont un arrière-goût de gravité et de vérité. La jeune génération lui rend aujourd'hui hommage en enregistrant On dirait Nino, un album de reprises mené par La Grande Sophie, M, Cali, Tété et Miossec.

Sébastien Brumont




***************************************************************
     


Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008, 21:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008, 22:24    Sujet du message: Nino Ferrer Répondre en citant

****************************************************************

Quelques paroles de chansons...

****************************************************************
nilda 029


 
La maison près de la fontaine
 

 
Paroles et Musique: Nino Ferrer 1972 "Métronomie"
© Editions Paul Beuscher
autres interprètes: Nilda Fernández
 
 

La maison près de la fontaine
Couverte de vigne vierge et de toiles d'araignée
Sentait la confiture et le désordre et l'obscurité
L'automne
L'enfance
L'éternité...

Autour il y avait le silence
Les guêpes et les nids des oiseaux
On allait à la pêche aux écrevisses
Avec Monsieur le curé
On se baignait tout nus, tout noirs
Avec les petites filles et les canards...

La maison près des HLM
A fait place à l'usine et au supermarché
Les arbres ont disparu, mais çá sent l'hydrogène sulfuré
L'essence
La guerre
La société...

C'n'est pas si mal
Et c'est normal
C'est le progrès.


****************************************************************

nilda 029

Le sud
 

Paroles et Musique: Nino Ferrer 1975 "Nino and Radiah"
© Editions Paul Beuscher

autres interprètes:
Anggun + Alain Souchon + Maxime Le Forestier
 ("Dernière édition avant l'an 2000", Les Enfoirés, 2000), Steeve Estatof
 
 
 


C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane

 
A l'Italie
Il y a du linge étendu sur la terrasse
Et c'est joli

On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d'un million d'années
Et toujours en été.

Il y a plein d'enfants qui se roulent sur la pelouse
Il y a plein de chiens
Il y a même un chat, une tortue, des poissons rouges
Il ne manque rien

On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d'un million d'années
Et toujours en été.

Un jour ou l'autre il faudra qu'il y ait la guerre
On le sait bien
On n'aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire
On dit c'est le destin

Tant pis pour le Sud
C'était pourtant bien
On aurait pu vivre
Plus d'un million d'années
Et toujours en été.

****************************************************************

nilda 029

 
Le téléfon
 
Paroles et Musique: Nino Ferrer 1967
© Editions Arpege

 

 

Bernadette, elle est très chouette
Et sa cousine, elle est divine
Mais son cousin, il est malsain
Je dirais même que c'est un bon à rien

Noémie est très jolie
Moins que Zoé, mais plus que Nathalie
Anatole il est frivole
Monsieur Gaston s'occupe du téléfon

Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond

Marie-Louise, elle est exquise
Marie-Thérèse, elle est obèse
Marie-Berthe, elle est experte
Par l'entremise de sa tante Artémise

Edouard fume le cigare
Et Léonard porte une barbe noire
Léontine fait la cuisine
Monsieur Gaston s'occupe du téléfon

Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond

Non, non, non, non, non, non, non, non, non,
Gaston l'téléfon qui son'
P't-être bien qu'c'est importon

 

****************************************************************
 

nilda 029

Les Cornichons

Paroles: Nino Ferrer. Musique: James Booker 1962
Titre original: "Monkey"
© Editions Paul Beuscher
 

 
On est parti, samedi, dans une grosse voiture,
 
Faire tous ensemble un grand pique-nique dans la nature,
 
En emportant des paniers, des bouteilles, des paquets,
Et la radio !

Des cornichons
De la moutarde
Du pain, du beurre
Des p'tits oignons
Des confitures
Et des œufs durs
Des cornichons

Du corned-beef
Et des biscottes
Des macarons
Un tire-bouchons
Des petits-beurre
Et de la bière
Des cornichons

On n'avait rien oublié, c'est maman qui a tout fait
Elle avait travaillé trois jours sans s'arrêter
Pour préparer les paniers, les bouteilles, les paquets
Et la radio !

Le poulet froid
La mayonnaise
Le chocolat
Les champignons
Les ouvre-boîtes
Et les tomates
Les cornichons

Mais quand on est arrivé, on a trouvé la pluie
C'qu'on avait oublié, c'était les parapluies
On a ramené les paniers, les bouteilles, les paquets
Et la radio !

On est rentré
Manger à la maison
Le fromage et les boîtes
Les confitures et les cornichons
La moutarde et le beurre
La mayonnaise et les cornichons
Le poulet, les biscottes
Les œufs durs et puis les cornichons

****************************************************************

nilda 029

Ho ! Hé ! Hein ! Bon !
 

Paroles et Musique: Nino Ferrer 1966
© Editions Paul Beuscher
 


 

1 - Oh! Hé! Hein! Bon!
Qu'est-c'que j'ai fait de mes clés,
Mes lunettes et mes papiers,
Mon veston, mon lorgnon,
Mon étui d'accordéon,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi
Oh! Hé! Hein! Bon!

2 - Où est-ce que j'ai mis mes outils,
Ma pipe et mon parapluie,
Ma bell' sœur, mon tambour,
Et ma tante de Saint Flour,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi.
Oh! Hé! Hein! Bon!

3 - Où est mon bâton, mon bouton,
Mon tonton, mon saucisson
Mon cousin Célestin
Qui était académicien
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi
Oh! Hé! Hein! Bon!

4 -Où sont mes goutt's, mes pastill's
Mon sirop, ma camomill',
Ma potion, mon cachet,
Mes piqûr's et mon bonnet
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi
Oh! Hé! Hein! Bon!

5 - Qu'est-ce que j'ai fait des parol's
De cett' satanée chanson,
Je les oubliés
Ell's doivent être à la maison,
Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas
C'est qu'on se moque de moi
Oh! Hé! Hein! Bon!

La la la la la la la
La la la la la la la
La la la la la la
La la la la la la la
La la la la la la la la la la
La la la la la la la !
BOFF.

***************************************************************

nilda 029

Pour oublier qu'on s'est aimé

 

Paroles et Musique: Nino Ferrer 1963
© Bel Air
autres interprètes: Nicoletta
note: Chanson crée par Nino Ferrer en 1963 - c'est son premier disque - 45 tours.
 

 
Combien de temps
Faut-il maintenant
Combien de jours
Combien d'amours
Pour oublier
Qu'on s'est aimé ?

Combien d'endroits
Vides sans toi
Et de souvenirs
Qu'il faut détruire
Pour oublier
Qu'on s'est aimé ?

Combien de fois
Dire ton nom
Pour qu'il ne soit
Plus ton nom à toi ?

Il me faudra
Vivre sans toi
Toute ma vie
Mais qu'est-ce qu'une vie
Pour oublier
Qu'on s'est aimé ?

 


***************************************************************

 
nilda 029

 
 
Un premier jour sans toi
 
Musique: Nino Ferrer 1969
 

 
Un peu de brume, un peu d'automne
Presque personne dans les rues
C'est un jour triste et monotone
C'est un jour qui n'en finit plus

D'où vient cette mélancolie ?
Et ce silence autour de moi ?
Ce ne sont pas des gouttes de pluie
Dans mes yeux, car il ne pleut pas

On dirait un jour comme un autre
Et c'est mon premier jour sans toi

A la maison c'est comme toujours
Je mets ton disque sans arrêt
Il y a du feu comme tous les jours
Et le chien qui dort à mes pieds

Il est sept heures, sept heures du soir
Un soir monotone et brumeux
Je suis tout seul, je dînerai tard
Et j'ai mis la table pour deux

On dirait un jour comme un autre
Et c'est mon premier jour sans toi

 

****************************************************************

 


Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:30    Sujet du message: Nino Ferrer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nilda Fernandez Forum Index du Forum -> Salon de discussion -> Musique autres chanteurs, groupes, musiciens... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SpaceDarkBlue by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com