Nilda Fernandez  Forum Index du Forum Nilda Fernandez Forum
Nilda Fernandez Forum du site de référence http://site.voila.fr/flash_news_nf/ 1999 -- 2010
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Site de références  




Concerts Actualité CD Discographie Biographie Presse

                                                
Nilda Fernandez Forum
Le site de référence
du Flash News

Flash_News_nf lien

         
                
                                                

Septembre 2008
Après près de 10 ans de bons et loyaux services

le Flash-News-nf étant un site à structure ancienne, il ne bénéficiait plus
des avantages des nouvelles technologie de l'internet et devenait
trop compliqué à gérer dans ces conditions.

Bien que le transfert de toutes les données et la mise en place d'un
nouvel espace prennent un temps certain si ce n'est un certain temps
cela devenait urgent.

Donc voilà, c'est fait !

Le Flash_News_nf reste en place mais la nouvelle structure xooit est opérationnelle
et va peu à peu prendre le relais. Toutes les infos, dates des concerts, photos,
vidéos, dossier de presse, discographie générale et par produits, livres,
biographie complète, pour un visionnement clair, facile et convivial ouvert à tous
sans inscription. Pour les membres qui s'inscrivent, une grande facilité pour
poster tous leurs matériels ou leurs messages, un espace privé avec mail
interne et bien d'autres possibilités et topics super-sympas.

Donc voilà, je me réjouis de vous retrouver sur le Nilda Fernandez Forum
et vous souhaite une agréable visite.

A très vite.
Chris

Flash_News_nf lien



  
 
 


     
Nilda Fernandez " Anne de Bretagne "
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nilda Fernandez Forum Index du Forum -> Nilda Fernández -> Nilda Fernandez Actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Camélia



Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832

MessagePosté le: Mar 3 Mar 2009, 21:07    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant

Revue du message précédent :



Malo mori quam foedari
Je préfère mourir que de me déshonorer
Devise d'Anne de Bretagne et de Ferdinand d'Aragon


Son destin...

Trahie par tous ses plus grands barons, Anne la Nantaise, armée de son seul courage, connut à l’aube de la Renaissance un destin hors du commun.
Celle qui fut sacrée par deux fois Reine de France n’eut de cesse de se battre pour l'indépendance de son duché. Envers et contre tous, projetée duchesse à l’âge de onze ans, elle devint dès son plus jeune âge un enjeu européen de premier plan. Les royaumes de France, d'Angleterre, d’Espagne, et l’Empire Romain rêvaient alors ouvertement de cette Bretagne située en plein cœur de l’ancienne Europe.
Contemporaine de Léonard de Vinci et de Michel-Ange pour lesquels elle se passionnait, Anne fut informée par son oncle Ferdinand II d’Aragon roi d’Espagne de la découverte de l’Amérique par un certain Christophe Colomb.
Mais la paix et le rêve n’auront guère de place dans sa courte vie. Les guerres d’indépendance du duché associées aux multiples trahisons des seigneurs bretons puis la disparition prématurée de son père le duc François II, de sa sœur Ysabeau et enfin la mort de six de ses huit enfants auront raison de l’obstination de cette jeune femme habile et cultivée.
Sa dernière volonté fut que l’on extraie son cœur et qu’il soit offert à la Bretagne.
Anne de Bretagne deviendra alors le symbole de la Bretagne historique ...


Sa vie...

Anne de Bretagne a vu le jour au château de Nantes le 25 janvier 1477, elle est la fille aînée du duc François II de Bretagne, sa mère se nomme Marguerite de Foix. Sa lignée est celle des Monforts.
En cette fin de 15ème siècle, cette famille avait donné à son duché une puissance économique florissante. En outre, la Bretagne était un état souverain et non un fief.
Le duché comptait environ un million d’habitants et sa situation à la pointe de l’Europe l’incitait à se tourner vers les horizons maritimes, où passaient les grandes routes de commerce du vin, du sel et des épices ; ils étaient donc en contact permanent avec les autres peuples voués au commerce via la mer. Dans ce contexte, la famille ducale entretenait des relations directes avec la plupart des états européens. Sa cour était l’une des plus distinguée et c’est au contact de ce climat raffiné, où soufflait déjà le vent de la Renaissance, qu’Anne put grandir et s’ouvrir à la culture de son époque.
Au décès de François II, Anne devient duchesse de Bretagne à l’âge de 11 ans. A 14 ans, malgré le traité signé par son père, Anne de Bretagne est mariée par procuration à Maximilien d’Autriche.
"Maximilien ne trouva rien de mieux que de déléguer pour l’occasion son favori, Wolfgang de Polhain. Celui-ci dénuda sa jambe droite et la plaça sous les draps du lit où se trouvait la jeune Anne, tout en serrant de la main gauche la procuration signée par son maître. Puis le "mignon" se rhabilla. Un épisode ridicule qui eut cependant un résultat immédiat : le royaume de France se trouvait encerclé par les Habsbourg."
Immédiatement, le roi de France, Charles VIII déclara la guerre à la Bretagne et l’armée vint mettre le siège devant Rennes, où Anne avait trouvé refuge.
En 1491, Anne dut se rendre à son vainqueur qui, le plus galamment du monde, lui demanda sa main. Le mariage eut lieu en décembre, sur les bords de la Loire à Langeais.
" D’après les contemporains de la duchesse, celle-ci avait un charme indéniable. Elle boitait légèrement, mais, dit-on, cette infirmité passait inaperçu. Et lorsque le Roi la vit en personne pour la première fois, il la trouva : tant belle, gracieuse, bénigne d’humeur et bien servie de corps que possible. »
A la mort de son époux en 1498, Anne administre seule son duché de Bretagne. Le pauvre heurta violemment du front une porte du château d’Ambroise et expira quelques heures plus tard.

Le nouveau roi Louis XII, pour ne pas perdre l’union entre la France et la Bretagne, fait casser son mariage avec Jeanne de Valois par le pape Alexandre VI et épouse Anne de Bretagne le 7 janvier 1499 comme le prévoyait le contrat de mariage avec Charles VIII.
"Petite histoire : depuis longtemps secrètement amoureux d’Anne, Louis déploya des trésors d’énergie pour faire annuler son mariage avec Jeanne la Boiteuse, aussi intelligente que laide. Grâce à quelques faux témoignages, il obtint gain de cause. Jeanne s’en alla fonder le couvent des Annonciades et reçut justice de la part de l’Eglise... 453 ans plus tard en étant élevée au rang des bienheureuses."
Anne de Bretagne fut la mère de huit enfants, mais seulement deux survivront: Claude de France et Renée qui deviendra duchesse de Ferrare. En 1504, Anne va tenter de marier sa fille aînée Claude à Charles de Habsbourg, futur Charles Quint. Si dans un premier temps Louis XII lui donne son accord, craignant que la France soit encerclée par les possessions des Habsbourg, le roi change d'avis et décide que Claude sera unie à un héritier du trône de France.
" L’hiver 1514 fut terrible. Toutes les rivières de France étaient gelées. Les loups affamés attaquaient les paysans jusque dans les bourgs. Tout le royaume manquait de pain. A Blois, Anne de Bretagne se meurt. La paille de champs entiers a été répandue sur les parquets du château, des forêts brûlent dans la cheminée, sans pouvoir apporter un peu de chaleur à la moribonde.
Au soir du 9 janvier, celle qui fut deux fois Reine de France rend le dernier soupir. Quelques heures auparavant, oubliant sa haine, elle avait confié sa fille Claude à sa vieille rivale, Louise de Savoie, mère du futur François 1er."
Anne meurt donc de la gravelle au château de Blois, le 9 janvier 1514, elle n’a même pas trente-sept ans, et le roi Louis XII consent au mariage de leur fille aînée, Claude de France, héritière de Bretagne, avec le duc d’Angoulême, héritier de France, futur François 1er. Elle fut ensevelie à Saint-Denis, mais elle voulut que son coeur repose en terre bretonne, à Nantes.





Le reliquaire...



Reliquaire Anne de Bretagne



Placé dans un réceptacle d'or fin qui en épouse étroitement les contours, son coeur fut transporté de Blois à Nantes par les hommes de sa garde personnelle.
Autour de la couronne de fleurs de lys et de feuilles de trèfle entrelacées au sommet de ce vaisseau d'or, figurait en lettre émaillées de rouge :

"Cueur de vertus orne dignement couronne"
Sur l'une des faces extérieurs du coffret, était inscrit :

Et sur l'autre:
En ce petit vaisseau
De fin or pur et munde
Repose ung plus grand cueur
Que oncque dame eut au munde
Anne fut le nom delle
En France deux fois royne
Duchesse des Bretons
Royale et Souveraine.

Ce cueur fut si très hault
Que de la terre aux cyeuls
Sa vertu libérale
Accroissoit mieulx et mieulx
Mais Dieu en a reprins
Sa portion meilleure
Et ceste part terrestre
En grant deuil nous demeure.

Sur l'intérieur, en émail blanc, on grava d'un côté :

Et de l'autre :
O cueur caste et pudicque
O juste et benoît cueur
Cueur magnanime et franc
de tout vice vainqueur.

Cueur digne entre tous
De couronne céleste
Ore est ton cler esprit
Hord de paine et moleste.


Le convoi arrive à Nantes le 13 mars. La relique est déposée dans l'Eglise des Chartreux, sur le tombeau d'Arthur III, Duc et grand-oncle d'Anne. Des messes et prières sont dites durant six jours.
Le 19 mars, se forme une immense procession, composée de 400 bourgeois et délégués des habitants de Nantes, des religieux et religieuses de la ville, d'une délégation de 100 pauvres. Le Chancelier de Bretagne (70 ans) porte le coffret renfermant le coeur de sa duchesse. Il est suivi des membres du Parlement de Bretagne, de magistrats, sénéchaux, nobles.
La procession rejoint l'Eglise des Carmes où une messe est célébrée par l'archevêque de Dol.

Le coeur de la Duchesse et Reine est déposé par le Chancelier entre les cercueils de François II et de Marguerite de Foix, les parents d'Anne, dans le magnifique tombeau qu'elle avait fait ériger pour eux dans la crypte.

Mais si le coeur d'Anne repose à Nantes, ce n'est pas pour l'éternité. Lors de la Révolution, le tombeau est fracturé et le reliquaire adressé à l'administration qui n'ose pas fondre le réceptacle d'or. Il disparaît pendant quelques années. Il est fort heureusement retrouvé, mais vidé de son contenu.

De nos jours, le magnifique tombeau de François II et de Marguerite de Foix peut être admiré à l'intérieur de la cathédrale de Nantes. Le reliquaire retrouvé est quant à lui au musée Dobrée de cette ville.


Sa personnalité...


A travers une existence érigée en enjeu politique stratégique, elle ne faiblira pas devant l'adversité.
Son tuteur, le maréchal de Rieux, mécontent de ce qu'elle refusait la main d'Alain d'Albret, protégé par lui, lui fit fermer les portes de Nantes, au moment où elle se réfugiait dans cette ville pour échapper à une partie de l'armée française qui avait voulu l'enlever à Redon. Avertie à temps de cette lâche trahison, et indignée d'une semblable déloyauté, Anne monte à cheval l'épée à la main et, suivie de Dunois et de ses principaux officiers, elle se présente aux porte de la ville, ordonne qu'on lui ouvre et en impose tellement aux rebelles que les ponts-levis s'abaissent devant elle.
Ce fut la première reine de France qui porta le deuil de son époux en noir: jusque là, elles l'avaient porté en blanc ; de là, sans doute, le surnom de Dame Blanche donné à plusieurs veuves des rois de France.
Elle sut concilier l'indépendance de son duché tout en remplissant ses devoirs de Reine de France sans le moindre reproche.
Lors de son mariage avec Louis XII, elle obtint, par un traité particulier, que la Bretagne soit gouvernée comme elle l'avait été sous les ducs, et que ses droits et privilèges lui soient maintenus.
La reine contribua immensément aux progrès de la Marine Française. Douze vaisseaux de ligne furent construits et équipés par ses ordres lors de l'expédition des princes chrétiens contre l'Empire Turc.
Elevée dans l'une des cours les plus fastueuses et cultivées d'Europe, ses qualités de réflexion, son énergie et son charme particulier firent d'elle l'une des femmes les plus illustres de son époque.
Élevée par Françoise de Dinan, Anne fut de bonne heure initiée à des connaissances étrangères à la plupart des femmes. Elle possédait une bibliothèque de plus de 1200 ouvrages en 5 langues diverses: elle prépara grandement cette époque de la Renaissance qui valut à François Ier le glorieux surnom de Restaurateur des Lettres.
Lors de l'entrée d'Anne de Bretagne à Morlaix, elle reçoit les félicitations des notables de la ville qui lui présentent à genoux une hermine apprivoisée et un petit bâtiment d'or enrichi de pierreries. "Anne ayant reçu l'hermine, rapporte un historien du temps, le gentil animal la caressa fort, puis se cacha précipitamment dans sa collerette, ce qui mit la reine en émoi ; mais le vicomte de Rohan, qui était près d'elle, lui dit : "Que craignez-vous, Madame ? Ce sont vos armes." "





Le château




Le Château des Ducs de Bretagne, à Nantes, est conçu comme une forteresse dans le contexte de la lutte pour l'indépendance du duché de Bretagne. Le système défensif du château est composé de sept tours reliées par des courtines et un chemin de ronde. Depuis le début des années 1990, la Ville de Nantes a mis en œuvre un programme de restauration et d'aménagement de grande envergure pour mettre en valeur ce site patrimonial en plein centre ville, emblématique de l'histoire de Nantes et de la Bretagne. L'édifice restauré accueille le Musée d'Histoire de Nantes installé dans 32 salles.




Le livre d'heures



Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne est un Livre d'Heures, commandé par la reine Anne de Bretagne à l'enlumineur Jean Bourdichon, dans les premières années du XVIe siècle.
L'ouvrage, de 30,5 cm par 20 cm, est constitué de 476 pages en latin dont 49 enluminures en pleine page et 337 enluminures marginales. Il est remarquable par le travail d'enluminure de chaque marge de page, sur lesquelles figure la représentation réaliste sur fond doré de 337 plantes légendées en latin et en français. On y trouve des fleurs, cultivées ou sauvages, des arbustes, quelques arbres, et une grande diversité d'insectes et de petits animaux de la campagne. Les insectes représentés sont des papillons de jour et de nuit, libellules, sauterelles, chenilles, coccinelles, mouches, abeilles charpentières, grillons, perce-oreille, bourdons, gendarmes, lucane.
Les petits animaux représentés sont des serpents, lézards, orvets, grenouilles, tortues, écureuils, escargots, lapins, singes, araignées.
La réalisation de l'ouvrage dura de 1503 à 1508. D'après une lettre de la reine écrite en mars 1508, Jean Bourdichon toucha pour ce travail la somme de 1500 livres tournois versées en six cent écus d'or.


Les Artistes.




Cécile Corbel est une jeune chanteuse et harpiste d’origine bretonne (Finistère). Dès l’adolescence, elle assume sa passion artistique et depuis sa carrière n’a cessé d’évoluer. Elle fait désormais partager son univers "pop folk celtique" avec ses musiciens en France et dans le monde entier : de l’Estonie à la Birmanie, de l’Australie à l’Allemagne, mais aussi en Belgique, Suisse, Italie, Pays Bas, République Tchèque, Pologne, Etats-Unis, la voix cristalline de cette jeune bretonne rousse accompagnée par sa harpe au son limpide a résonné et envouté des milliers de spectateurs.
Vibrations éternelles, culture forte et personnalité charismatique, la chanteuse se fait conteuse, la harpe, magicienne, pour un voyage hors du temps, une musique folk unique et originale.
Son second album SongBook 1 est sorti en 2006. Il lui ouvre les portes de l’Olympia en première partie de Laurent Voulzy et de belles scènes partagées entre autres avec Atlan, Alan Stivell, Carlos Nuñez ou Dan ar Braz .
L’année dernière, Cécile Corbel a sillonné l’Europe et donné une centaine de concerts très appréciés par la critique et le public. Depuis, elle a publié un nouvel album SongBook vol.2 à la fin de l’année 2008.


nilda 029




Ange est un groupe musical français belfortain de rock progressif né dans les années 1970, mené à ses débuts par les deux frères Décamps (Francis et Christian), puis dans une deuxième période par Christian Décamps et son fils Tristan.
Leur rock, au départ fortement influencé par Genesis et King Crimson, se veut théâtral et poétique.
Christian Décamps, le leader et chanteur du groupe, manie les mots et les tournures de phrases donnant ainsi au groupe une originalité qui le démarque des autres formations de l'époque. Leur premier succès survient grâce à une reprise de Jacques Brel Ces gens-là apparaissant sur l'album Le Cimetière des Arlequins.
Les autres membres du groupe, dans ses premières années, sont Jean-Michel Brézovar à la guitare, Francis Décamps aux claviers, Gérard Jelsch à la batterie et Daniel Haas à la basse (et à la guitare acoustique).
Jusqu'à l'album Au-delà du délire, la formation sera celle d'origine, puis se succéderont plusieurs musiciens autour du duo des frères Décamps avec entre autres, des passages de Claude Demet, Robert Defer, Jean-Pierre Guichard et Serge Cuenot.
Les "anciens", Daniel Haas et Jean-Michel Brezovar, retrouveront le groupe en 1987 pour une nouvelle version de Tout Feu Tout Flamme sur l'album C'est pour de rire. Ils suivront de nouveau l'aventure du groupe. Robert Defer réintègre le groupe en 1988. Suivront les albums Sève qui peut (1989) puis Les Larmes du Dalaï Lama (1992).
Début 1995, le groupe retrouve sa formation d'origine avec le retour de Gérard Jelsch et entame une tournée d'adieu qui s'achèvera en décembre de la même année au Zénith de Paris.
Christian Décamps, accompagné de son fils Tristan, après avoir sorti en 1994 l'album Nu sous l'appellation "Christian Décamps et Fils", sortira, en 1997, l'album Troisième étoile à gauche... sous la même appellation, avec un livret estampillé "Le Nouvel Ange".
En 1999, il reprend officiellement le nom de "Ange" et sort les albums suivants : La Voiture à eau (1999), Culinaire Lingus (2001), ? (2005) et Souffleurs de vers (2007) (formation actuelle : Christian Décamps, Tristan Décamps, Caroline Crozat, Hassan Hajdi, Thierry Sidhoum, Benoit Cazzulini).



nilda 029






Fairport Convention est un groupe britannique de folk-rock formé en 1967. Il fut le premier à fusionner le folk britannique à la musique rock. Il est composé au départ de Judy Dyble (chant), Iain Matthews sous le nom de Ian Mac Donald (chant), Richard Thompson (guitare), Simon Nicol (guitare), Ashley Hutching (basse) et Sean Frater (batterie), celui ci laissera sa place à Martin Lamble dès la fin de leur premier concert.
Lancé par le producteur et manager américain Joe Boyd dans les circuits undergrounds de Londres, il obtient le succès dès son premier album Fairport Convention en 1968. L'arrivée de la chanteuse Sandy Denny, très orientée sur le folk traditionnel influencera Fairport sur l'album suivant, What Did We Do On Our Holidays sorti en 1969. Ce qui n'est pas du goût du chanteur Ian Matthews qui quitte le groupe pour une carriere solo, avant la sortie de l'album Unhalfbricking toujours la même année. A la même époque, le batteur Martin Lamble trouve la mort dans un accident de voiture. Il est remplacé par Dave Mattacks.
L'album Liege and Lief sorti en 1970 est considéré comme un des plus grands albums de folk-rock britannique. Il met en valeur les talents du violoniste Dave Swarbrick.
Sandy Denny et le bassiste Ashley Hutchings (remplacé par Dave Pegg) quittent le groupe courant 1970. L'album suivant Full House est enregistré sans chanteur officiel reconnu. Départ de Richard Thompson pour une carrière solo en 1972
Les remaniements au sein du groupe sont tels qu'en 1973 il ne restait aucun des membres d'origine, après seulement six années d'existence.
Sandy Denny réapparaitra en 1975 sur l'album Rising For The Moon. En 1976, le groupe est rejoint par le guitariste breton Dan Ar Braz, pour une tournée au Royaume-Uni et aux États-Unis (il retrouvera ce groupe en 1983 pour l'enregistrement d'un album : AT2 - The Réunion Concert). Le groupe se séparera définitivement en 1979. Il poursuivra cependant quelques années ses concerts annuels de réunion qui permettront à son nom de ne pas se faire oublier, jusqu'en 1985 où il se reformera durablement, puisqu'il est toujours la en 2009. A noter la solide présence de Fairport Convention, de 1998 à 2008, sur les étonnants concepts albums du Breton Alan Simon: Excalibur (la trilogie) et de son Opéra Rock Anne de Bretagne.
Le groupe est également connu pour le festival qu'il organise chaque année dans le village de Cropredy dans le comté d'Oxfordshire et pour lequel il joue traditionnellement le concert de clôture.



nilda 029







Les Holroyd est un membre fondateur du groupe BARCLAY JAMES HARVEST. Les, de son vrai nom Richard Leslie Holroyd, est né à Bolton le 12 mars 1948. Il a suivi ses études à la Derker Secondary Modern School d'Oldham. Il a appris la musique seul, commençant avec une guitare espagnole à l'âge de 10 ans avant de choisir la basse et d'évoluer dans divers groupes jouant aussi bien du violoncelle que du piano. Il rencontra Mel tout jeune et joua avec lui dans Heart And Soul And The Wickeds avant la formation de BARCLAY JAMES HARVEST.
Les voyages eurent beaucoup d'influence sur lui et il cite des groupes comme Toto et Chicago ou l'écriture musicale de Crosby, Stills & Nash, Paul Frederic Simon, Steve Winwood et Phil Collins lorsque l'on parle musique. Avec Mel Pritchard, Les a sorti l'album Revolution Days et en assure la promotion en faisant des concerts. Malgré la disparition de Mel Pritchard en janvier 2004, Les Holroyd continue l'aventure avec Mike Byron-Hehir (guitares), Ian Wilson (guitares), Colin Browne (claviers), Chris Jago (batterie), Steve Butler (chœurs, percussions) sous le nom BARCLAY JAMES HARVEST featuring Les Holroyd.



nilda 029






Tri Yann

En 1968, Jean-Louis JOSSIC rencontre deux autres musiciens, Jean CHOCUN et Jean-Paul CORBINEAU et Bernard BAUDRILLER qui est professeur d'Anglais. Ils vont fonder en 1971 un groupe qui s'appele Tri Yann Naoned et publient leur premier 33T homonyme l'année qui suit. C'est un grand succès, de Paris (Olympia) aux 4 coins de l'Hexagone.
Ce premier disque deviendra disque d'or en 1977. Tri Yann publiera une quinzaine d'albums studio sans parler des lives et anthologies.
Avec SUITE GALLAISE, en 1974, le groupe défend la musique de Haute-Bretagne dont il est issu et le chant gallo peu connu à l'époque.
Un 4ème album, LA DECOUVERTE OU L'IGNORANCE, sort en juin 1976 et devient disque d'or en 1979. Il marque un tournant dans les compositions du groupe qui deviennent un mélange d'instruments celtes anciens et d'instruments contemporains, voire électrifiés. En 1977, Gérard GORON intègre le groupe. Les disques d'or se succèdent et la sortie d'un 5ème album , URBA, confirme la capacité du groupe à dépasser le carcan du folklore.
En 1985, le groupe obtient le TRISKELL D'OR, hommage rendu pour la promotion et le développement de la musique bretonne.
En décembre 1985, après 15 ans de scène avec TRI YANN, 8 albums et une grande histoire d'amitié qui dure toujours actuellement, Bernard BAUDRILLER décide de quitter le groupe pour se consacrer à son école de musique.
TRI YANN se produit au festival des Cornouailles (Quimper) et à Cardiff (Pays de Galles).
Louis-Marie SEVENO, surnommé Loumi, fait son entrée dans le groupe et joue de la basse, du violon et de la flûte irlandaise. Il apporte beaucoup au groupe par ses influences de musique traditionnelles bretonnes et indiennes. Jean-Luc CHEVALIER , ancien guitariste de Magma et de Catherine LARA, intègre le groupe et par sa grande culture musicale, sa virtuosité, et ses influences rock-fusion modernise et diversifie encore plus le style TRI YANN. L'arrivée de Christophe Le HELLEY (qui remplace Bruno SABATHE) insuffle un air teinté de tradition et d'esprit médiéval dans les nouvelles compositions du groupe.
La médaille de la Sacem récompense en 1990 20 ans de carrière du groupe.
1996-1997 : TRI YANN EN CONCERT : C'est le grand retour de la vague celtique sur laquelle TRI YANN va surfer avec de plus en plus de succès. La musique celtique dans son ensemble a pris le temps de mûrir et de s'enrichir et cette nouvelle vague ne sera plus une mode passagère comme dans les années 1970. Le public qui vient voir TRI YANN est maintenant encore plus nombreux qu'auparavant, partout en France , en Europe, aux USA, au Québec etc...
TRI YANN est pour la première fois de sa carrière proposé aux " Victoires de la Musique " et refait des apparitions sur les chaînes TV. Le style et les arrangements du groupe, du fait de la présence de Christophe LE HELLEY se teintent d'une couleur plus médiévale.
1998, c'est le moment des concerts avec l'ONPL. En alliant la musique classique et la musique bretonne, TRI YANN défriche un nouveau territoire peu exploré de mélange et d'enrichissement mutuel au niveau musical. A la fin des concerts d'août 98, Christophe LE HELLEY quitte Tri Yann.
1998-1999 : LES "3 JEAN" SONT 8 ! Fin 1999 Loumi quitte le groupe et il est remplacé par le talentueux CHRISTOPHE PELOIL (violon+basse+voix). Christophe, violoniste de formation classique mais qui depuis quelques années s'aventure vers les musiques traditionnelles, apporte par sa fougue et sa connaissance musicale une influence considérable dans TRI YANN.
Le Pélégrin se révèle être l'album de l'intégration des "nouveaux" musiciens de Tri Yann (Fred, Christophe et Konan) avec leur style et leur diversité musicale, mais aussi l'album où l'on retrouve le style des "fondateurs" (Jean, Jean-Louis et Jean-Paul) et l'apport des "piliers" (Gérard, Jean-Luc).
Le 15 octobre 2007, Tri yann sort Abysses, qui fait suite à Marines puisque le thème est les fonds sous-marins. Abysses marque la discographie de Tri Yann car c'est le premier cd qui propose des compositions 100% paroles et musiques du groupe.
Par les textes traditionnels et l'utilisation d'instruments celtiques et médiévaux, par la présence toujours vivace de ses membres fondateurs (JOSSIC, CORBINEAU, CHOCUN), le groupe est respectueux du passé.
Par la fusion avec les musiques d'aujourd'hui (jazz, rock, world music), et par les thèmes évoqués dans leurs CD, TRI YANN est un groupe très actuel et pas du tout " has been ".



nilda 029






Nilda Fernandez est un artiste franco espagnol né à Barcelone le 27 octobre 1957 avant de déménager à Lyon à l’age de 7 ans où il débute l’étude du solfège, de la guitare et du piano.
En 1987, Nilda publie son premier cd intitulé Madrid Madrid. Le grand public découvre une voix très haut perchée, un peu androgyne mais toujours très juste. Le succès est au rendez-vous, ainsi que les médias et en 1991 sort l'album Nilda Fernandez où il y chante Nos fiançailles devenu entre temps un véritable tube. Sa voix si particulière se révèle en harmonie avec ses textes mélancoliques et profonds.
Mais c'est sur la scène que Nilda Fernandez se dévoile: cheveux longs et allure fragile, il a des airs de troubadour latin qui chante en français et aussi en espagnol. En juillet 91, il fait la première partie de la star anglaise Sting dans l'immense salle de Bercy à Paris. Cet album sortira en Espagne dans la langue et Mes yeux dans ton regard devient Mi amor en tu querer.
Au milieu de l'année 93, sort un simple Sinfanaï Retu ( grand succès dans les hit-parades) qui annonce l'album de l'automne. Nilda Fernandez est le second opus de l'artiste. Après une tournée en Amérique du Sud, le chanteur présente son nouvel album lors d'un concert exceptionnel au Théâtre Impérial de Compiègne, avec orchestre à cordes en plus de ses sept musiciens habituels.
Après un passage au festival du Printemps de Bourges en avril 94, il part en Argentine et donne une série de récitals en juin dans une salle de Buenos Aires. Il y chante avec la grande dame de la chanson argentine, Mercedes Sosa. En 95, il va jusque dans le Nord du Québec et s'intéresse aux indiens vivants dans cette région.
De retour en France, il publie un roman Ça repart pour un soliloque. de ce dernier qui, pour l'occasion, ressort son album spécialement agrémenté de ce nouveau titre. Le poète espagnol Federico Garcia Lorca (1899-1936) inspire depuis longtemps Nilda Fernandez. Sa tournée en roulotte dans le sud de la France était calquée sur l'expérience de la Barraca, troupe de théâtre ambulant qui sillonna les routes espagnoles en 35. Certaines villes comme Barcelone, Paris, New York ou Buenos Aires sont autant de points communs dans l'itinéraire du poète et du chanteur. C'est donc assez naturellement que Nilda Fernandez consacre un album entier à Garcia Lorca en 99 intitulé Castelar 704. Il part ensuite vivre en Russie où il connaitra un grand succès, notamment par ses reprises des classiques de la chanson française et sa collaboration avec l’artiste russe Boris Moisseev.
Désireux de se tenir en dehors du show-business, naviguant entre différentes langues et plus d’une culture, Nilda Fernandez tient à garder une identité artistique spécifique. Il aime explorer l'inattendu et redéfinir sans cesse son inspiration, son prochain disque est prévu en septembre 2009.

interview pour annavreizh.com




nilda 029






Laurent Tixier. Artiste atypique, Laurent TIXIER crée en 1989 le groupe "YOLE", "Groupe phare de la musique traditionnelle française des années 1990" avec lequel il reçoit en 1999 et en 2001 " 4 récompenses" pour les CD A 600 lieues et Atlantic.
Cofondateur de la "Compagnie Outre-Mesure" musique à danser de la Renaissance Française (également plusieurs fois récompensé), il se produit avec cet ensemble dans de grands Festivals (Festival de Musique Baroque d’Ambronnay ou de Pontoise) mais aussi sur de grands sites historiques (Châteaux de Chambord, Amboise, Azay le Rideaux, Villarceaux, Malbrough …)
Laurent TIXIER a également collaboré comme musicien soliste au sein d’orchestres philharmoniques (Orchestre Philharmonique de Budapest, Orchestre National des Pays de la Loire…) .
Il a travaillé comme consultant artistique et poly-instrumentiste auprès de Nick GLENNIE-SMITH (compositeur de musique de films américains) pour la musique de la Cinéscénie du Puy du Fou. Musicien concertiste, il a effectué de nombreuses tournées en France et à l’étranger et a participé à l’enregistrement d’une quarantaine d’albums discographiques.
Laurent TIXIER a été aussi le coordinateur général et l’initiateur des "Championnats de France et 2ème Championnats du Monde d’Escrime Artistique 2004".
Il a été missionné en 2005 pour mettre en place la création en France du premier "Conservatoire National d’Escrime Ancienne".
Il a également créé le spectacle musical et chorégraphique : Maîtres Sonneurs et Maîtres d’Armes avec "A Sei Voci" et présenté la même année son One man show "Le Lycanthrope" créé à la demande du WWF pour le Forum de la création de " L’Alliance pour la Planète".
En 2006 il co-écrit et met en scène les Trois Mousquetaires dans le Cloître de la Cathédrale de Luçon (près de 50 artistes comédiens, musiciens et danseurs)
En 2007, il écrit et met en scène le spectacle d’Arts Croisés "D’Ames en Lames" pour la saison touristique du Château Royal de Blois de 2007, 2008 et 2009.
Il créé également en 2007 l’événement musical des " Rencontres des Solistes du Monde" en France et en Espagne.
En 2008, Laurent Tixier écrit le spectacle nocturne " 1249 –Fées et Chevaliers" et met en scène plus de 120 acteurs dans la forteresse médiévale de Montrichard. Spectacle nocturne diffusé pour trois ans.
C’est aussi au cours de l’année 2008 que le dernier CD de Laurent Tixier, avec la Compagnie Outre Mesure, Itinéraire d’un Vielliste au 16ème siècle a reçu "4 Etoiles" du Monde de la Musique et "4 Diapasons" de la revue Diapason.
Fin 2008, le Gouvernement Français par l’entremise de la Ministre de la Culture, décerne à Laurent Tixier le titre de Chevalier de l’Ordre National des Arts et des Lettres.



nilda 029





James Wood .................. à venir



nilda 029






Alan Simon écrit à 20 ans ses premiers titres, L’enfant rebelle (Grand Prix de la Société des Artistes de France) puis SOS World (titre interprété par Murray Head). En 1995, il compose son premier conte musical, Le Petit Arthur (Polygram), qui deviendra, trois ans plus tard, la méthode d’apprentissage de la langue française au Danemark. Le conte Les Enfants du Futur (Walt Disney) sort en 1996 et réunit plus de 25 artistes (parmi lesquels Jean Reno, Albert Dupontel, Nilda Fernandez etc.).
La sortie d’Excalibur, La Légende des Celtes (Sony), en 1999 l’impose alors comme un auteur-compositeur-réalisateur majeur. Le 1er volet de la trilogie Excalibur est déjà une véritable table ronde musicale d’envergure : on y retrouve Roger Hodgson (ex-Supertramp), Dan Ar Braz, Tri Yann, Angelo Branduardi, Didier Lockwood, Gabriel Yacoub, Fairport Convention etc. En quelques semaines, l’album devient disque d’or en France (Top 10).
Alan Simon réalise l’année suivante l’album Open The Door de Roger Hodgson, leader et fondateur de Supertramp. L’album, fruit d’une étroite collaboration entre les deux artistes, figurera en bonne place dans les classements en France (Top 30), en Espagne (Top 5), en Suisse et en Belgique.
En 2003, il conçoit Gaïa (Universal/BMG/Sony), un album concept humanitaire traitant de la préservation de l’environnement et pour lequel de nombreux artistes répondent "présent" à l’appel : Zucchero, Jane Birkin, Cesaria Evora, Anggun, Midnight Oil, etc. Le concept Gaïa est joué devant 60 000 spectateurs à Zurich au début 2004. L’album entre dans le Top 5 en Australie.
Puis, en 2005, Alan Simon réalise son premier long-métrage, O Gengis, qui retrace l’odyssée des derniers nomades, descendants de Gengis Khan. Ce film fut tourné en Russie et en Asie (avec les participations de Jean Reno et de Omar Sharif). À ce jour, O Gengis est sorti dans 20 pays et a été diffusé de nombreuses fois sur Canal +…
La trilogie discographique Excalibur compte parmi ses plus grands succès en France (plus de 200 000 albums vendus à ce jour en France et dans le monde).
Aujourd’hui, Alan Simon s’investit avec fougue et passion dans une écriture musicale moderne et historique. Ce premier livret musical consacré à Anne de Bretagne devrait permettre au grand public de découvrir la véritable histoire d’Anne de Bretagne.




nilda 029






Giorgio Conte
est né à Asti (Italie) le 23 avril 1941, où il vit et travaille.
Ses parents, amateurs de la chanson française et italienne, mais surtout du jazz, ont beaucoup influencé les goûts musicaux de Giorgio et de son frère Paolo, qui ont créé ensemble des petites formations de jazz dans lesquelles Giorgio jouait de la batterie.
Après avoir obtenu la licence en droit, il est entré au barreau sans renoncer à sa vocation d'auteur compositeur.
Ses chansons on été interprétées, entre autres, par Mina (Il plaid) Ornella Vanoni (La discesa e poi il mare, Sotto il sole con il mare) Eduardo de Crescenzo. Il a composé des succès internationaux comme Deborah (Fausto Leali e Wilson Pickett), Non sono Maddalena (Rosanna Fratello et Mireille Mathieu), Chi era lui (Adriano Celentano), Una giornata al mare, L'elettricista (Paolo Conte).
Après avoir publié deux LP (Zona Cesarini et L'Erba di San Pietro) caractérisés par une veine douce-amère, en 1989 il a produit le premier album de Francesco Baccini, qui contient aussi des compositions de Giorgio (Qua qua quando, La Giostra di Bastian, Rambo-rsé).
En 1991 et 1993, il a participé au Premio Tenco, le festival international dédié à la chanson d'auteur, et a débuté, toujours en 1993, dans une pièce théâtrale avec Bruno Gambarotta (G & B, stories vere di una provincia inventata). La même année, il a aussi publié son troisième album (Giorgio Conte - Dischi Ricordi) qui a été défini par de nombreux journalistes comme "le meilleur album de l'année en Italie" ; pendant les mois de novembre et décembre il a obtenu un grand succès de critique et de public lors de sa tournée en Suisse, Autriche et Italie, avec un trio composé de Gianni Coscia à l'accordéon et Luca Ghielmetti à la guitare.
Ensuite, il s'est produit en France, Belgique, Hollande, Autriche, Allemagne et au Québec où il rencontra un grand succès.
En 1995, il a enregistré le CD Giorgio Conte distribué en Suisse, France, Bénélux et Canada. En 1996 il produit son album La Vita Fosse et en 1997 sort en Italie le CD Giorgio Conte, Concerto. En 1999 c'est le tour de Eccomi qua, en 2001 de L'ambasciatore dei sogni et en 2003 il sort son dernier CD Il Contestorie avec un récueil de contes et poèmes écrits par lui même.



nilda 029







Didier Squiban
joue ses premiers accords sur l'orgue d'une église avant de se voir offrir un piano à queue par son oncle. Après un bac scientifique, il étudie la musicologie à la fac de Brest, Rennes et finalement à Paris. Dans les années 70 il découvre le jazz et en approfondit son étude. En 88 il reçoit l'agrégation de musicologie et devient professeur. C’est en 1991 qu’il assume complètement son identité artistique :il démissione pour vivre de la musique et de son art. En 1993, Didier entre dans le monde de la musique celtique grâce à Dan Ar Braz puis il enregistre 3 disques avec Yann-Fañch Kemener. Il s'installe ensuite sur l'île Molène. Il compose aussi de nombreuses variations et ballades pour piano, ainsi que la Symphonie Bretagne présentée avec grand succès à Brest, Rennes et Lorient. Ces apparitions publiques démontrent sa virtuosité et contribuent grandement à sa renommée.
Pat O'May découvre la musique à travers les spectacles qu'il voit enfant au Théâtre des Arts de Rouen. Mais sa vocation lui vient à l'écoute des grands groupes rock. Dès le lycée il fonde son premier groupe délaissant ses études. Il est par la suite découvert et appelé à faire parti du groupe emblématique Marienthal dont il deviendra également le chanteur, la fin du groupe l’amène à tourner avec Road 66. Il pose un moment ses valises à Belfort ou il rencontre Christian Decamps avant de partir en Bretagne pour entamer une carrière solo. Après de multiples sessions avec Norbert Krief, Stuart Hamm et Jonathan Mover (section rythmique de Joe Satriani) etc…, Il enregistre son premier album Bob Up suivit d’un deuxième Kids & the war sa réputation franchissant dès lors les frontières hexagonales les fabricants des guitares Godin et des amplis Peavey décident de lui signer un endorsement international. En 1999 il part à New York pour enregistrer Breizh Amérika sous la houlette de son ami Ron Thal actuel guitariste de Guns’N’Roses A son retour en France Pat entame la production d’un album caritatif en faveur de la mucoviscidose et collabore avec les plus grands artistes Bretons (Gilles Servat, Dan Ar Braz, Alan Stivell etc …). En 2006 le réalisateur Yannick Charles lui demande de composer la musique des Côtes d’Europe vues du ciel diffusée sur Thalassa et dans le monde entier, parallèlement la sortie de son dernier album Oméga se fait au festival de Bobital devant 45000 personnes ! Il rencontre pour la première fois Alan Simon lors d’un concert pour la libération d’Ingrid Betancourt en janvier 2008 ou ce dernier lui demande de devenir Alain d’Albret dans son Rock Opéra Anne de Bretagne !



nilda 029





Jean-Claude Dreyfus.
C'est certainement sa première apparition sur les planches, à l'âge de huit ans, qui a donné à Jean-Claude Dreyfus sa vocation d'acteur. Tout en abordant sérieusement le théâtre au prestigieux cours de Tania Balachova, il joue au music-hall les transformistes (La Grande Eugène) et obtiendra en 1973 un rôle de travesti dans Comment réussir quand on est con et pleurnichard de Michel Audiard. C'est le début d'une grande carrière cinématographique de second couteau. Il est demandé par les plus grands metteurs en scène : Yves Boisset à quatre reprises, Werner Herzog (Fitzcarraldo, 1982), Patrice Leconte (Tandem, 1987), Eric Rohmer (L'Anglaise et le duc, 2001), Jean-Jacques Annaud (Deux frères, 2003). Parallèlement, il incarne pendant seize ans l'inoubliable 'Monsieur Marie' pour la marque du même nom, jusqu'en 1996. Mais c'est surtout son rôle de boucher offert par Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro dans Delicatessen (1991) qui lui vaut la reconnaissance du public. Coïncidence ou remarquable choix de Caro et Jeunet, Jean-Claude Dreyfus est parfait dans ce rôle de découpeur de porcs. Et pour cause : en plus de son imposante stature, il collectionne avec ferveur depuis toujours tout ce qui a trait au cochon - peluches, posters, objets, c'est plus de 3.500 pièces d'une collection personnelle qu'il arbore fièrement. D'ailleurs, il publie même en 2005 Du cochon considéré comme l'un des beaux-arts, véritable anthologie porcine qui fait la lumière sur son étroite relation au noble animal.


Un extrait afin de patienter jusqu'à la sortie de l'album, le 19 mai 2009





Source ICI

     
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Mar 2009, 21:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Mer 4 Mar 2009, 02:13    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant



nilda 033


Anne de Bretagne les 29 et 30 juin à 20h30 au Château des ducs de Bretagne à Nantes

Opéra Folk Rock avec Tri Yann, Ange, Les Holroyd From Barclay James Harvest, Nilda Fernandez, Cécile Corbel, Fairport Convent

« Anne de Bretagne »

est une fresque musicale historique retraçant l'épopée de la dernière duchesse des Bretons, depuis sa naissance en 1477 à Nantes jusqu'à sa mort à l’age de 36 ans en 1514 à Blois.

Ce spectacle-évènement aux couleurs Rock, médiévales, folks et symphoniques sera interprété par une quinzaine d’artistes de renoms et par quelques découvertes.

Le Bagad « Anna Vreizh» (crée pour l’occasion et composé de membres de Bagad venus de toute la Bretagne historique) , l'orchestre symphonique de La Renaissance conduit par Laurent Couson et le du grand chœur de l’opéra de Genes seront présent a l’occasion de cet événement.

Nilda Fernandez devient le très catholique roi ferdinand II d'Aragon, Le groupe Ange et son mythique chanteur Christian Descamps campe le malheureux Duc de Bretagne Francois II; Les Tri Yann défendent l’imposant Roi de France Louis XII et le seigneur Philippe de Montauban , fidèle de la duchesse, les célèbres légendes Britannique que sont les groupes « Barclay James Harvest » et le mythique « Fairport Convention » illustre avec fougue les Roi d'Angleterre, Edouard IV et le sombre Richard III, le Nantais-Britannique James Wood prends les traits de l'Amiral Anglais Howard qui fit sombrer la perle de la flotte bretonne: Marie la Cordelière, le guitariste Breton Pat O May illustre le seigneur d’Albret, le pianiste Brestois Didier Squiban devient le malheureux Pierre Landais, premier chancelier du duché, Le multi instrumentiste Laurent Tixier interprète le célèbre prince d’Orange, Alan Simon endosse le rôle de Michel Ange et enfin c’est la jeune et talentueuse harpiste et chanteuse finistérienne Cécile Corbel à qui revient le rôle titre : Anne de Bretagne. Une jeune artiste fascinante qui tourne déjà dans le monde entier !...

La catégorie 1 correspond à des places assises et la catégorie 2 à des places debout - les deux catégories sont placement libre

Création événement au Château des Ducs de Bretagne à Nantes les 29 et 30 Juin .
Réservez dès maintenant: nombre de places limité.


  
Billetterie dans tous les points de vente habituels.   
  
Tarifs : 37,50 € debout, 47,50 € assis.   
  
Tarif spécial CE 30 € et 40 €.
Il est prudent de réserver, la jauge du château
étant limitée à 3 000 personnes. 
 
  
Et sur internet:  
  
  
  
pour les Comités d'entreprises contactez L'ACENER
David Hougron
tel 02 40 73 45 20
fax 02 40 73 06 45
courriel: billeterie@acener.fr 
 


Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Mer 4 Mar 2009, 02:16    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant

Liens des artistes
 



Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Chris
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2008
Messages: 824
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 4 Mar 2009, 23:14    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant


*****************************************

Affiche officielle





Un grand merci à Elise
nilda 27

www.annavreizh.com
  


<center>


*** C'est un Soleil qui s'est levé pour illuminer nos nuits ***</b></center>
<br>
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Ven 27 Mar 2009, 01:20    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant

CD et spectacle ''Anne de Bretagne'' un rock opéra historique

Communique de presse



NANTES/NAONED — « Anne de Bretagne, un Rock Opéra Historique ! »

La création scénique de l'événement aura lieu les lundi 29 et mardi 30 juin 2009 à Nantes dans la cour du Château des Ducs de Bretagne.

Œuvre du Nantais Alan Simon à qui l'on doit les albums de la trilogie « Excalibur », le concept album « Gaia » ou encore « Open the door », le dernier disque du Supertramp Roger Hodgson, cette fresque musicale historique retrace en 31 titres (folk, rock, musiques médiévale, symphonique et celtique) l'épopée de la dernière duchesse des Bretons, depuis sa naissance en 1477 à Nantes jusqu'à sa mort à l'âge de 36 ans en 1514 à Blois.

Au générique de l'Album « Anne de Bretagne » : Cécile Corbel, qui tient le rôle titre, Nilda Fernandez, le groupe Ange, Tri Yann, Barclay James Harvest, Fairport Convention, James Wood, Pat O May, Didier Squiban, Laurent Tixier, Alan Simon, le Bagad « Anna Vreizh» (créé pour l'occasion et composé de membres de Bagadoù venus de toute la Bretagne), l'Orchestre symphonique de Budapest conduit par Laurent Couson et le grand chœur de l'Opéra de Gênes.

Le grand orgue de la cathédrale Saint Pierre de Nantes (interprété par son maître organiste : Michel Bourcier) ouvre cette aventure musicale surprenante.


Locations dans tous les points de vente habituels.
Tarifs : 37,50 euros debout, 47,50 euros assis.
Tarif spécial Comités d'entreprises : 30 et 40 euros / renseignements ACENER Nantes.

Il est prudent de réserver, la jauge du château étant limitée à 3.000 personnes.


Anne de Bretagne, le disque

Le CD de l'opéra Rock « Anne de Bretagne » sera dans les bacs le mardi 19 mai 2009 à l'occasion de la Saint Yves Gouel Erwan, Fête de la Bretagne !

Un double album événementiel incluant 31 titres originaux et réunissant 200 musiciens / 13 artistes internationaux et un livret de 48 pages dont une BD créée par Michel Faure (Balade au bout du monde...).

Les titres interprétés majoritairement en français, mais aussi en breton, en anglais et en espagnol seront accompagnés d'un livret de 48 pages.

L'album dans sa version collector sera assorti d'un film documentaire de 52 minutes retraçant l'aventure de cet enregistrement s'appuyant sur histoire de la duchesse et racontée par le charismatique comédien Jean-Claude Dreyfus (Delicatessen, La cité des enfants perdus, etc.).

[Voir le site] sonorisé, de Anna Vreizh.

Les autres sites, à consulter plus tard (en travaux actuellement) sont :
[Voir le site] : site officiel de Alan Simon
[Voir le site] : de Excalibur trilogy
[Voir le site] : de Gaïa Event
[Voir le site] : de l'Opéra Anne de Bretagne.

Note : des contacts sont en cours pour la clôture du Festival Interceltique de Lorient 2009... ■

Je travaille avec Alan Simon, auteur-compositeur de musiques et de chansons celtiques.

Source : ICI


Source : Babaïka Productions
Porte parole: Karl Sigwald
Publié le 25/03/09


   


Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2009, 01:26    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant

Nantes : Concert Opéra rock Anne De Bretagne

29 et 30 juin 2009

http://www.youtube.com/watch?v=sDJdS0jk3-Q


Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Camélia
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 832
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2009, 14:38    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne " Répondre en citant



NEWS: .......
La première partie du spectacle à Nantes sera assurée par Nilda Fernandez qui interprètera quelques chansons de son nouvel album, sortie prévue en septembre...............................
Le livret de l'album Anne de Bretagne comportera des illustrations du dessinateur Phil Umbdenstock

Opéra rock Anne de Bretagne mis en scène
sur les planches du Château des ducs de Bretagne




Lundi 29 et mardi 30 juin 2009 à 20h30, le Château des ducs de Bretagne est la scène du rock opéra d’Alan Simon. 31 titres, 13 artistes internationaux et 200 musiciens sont au rendez-vous! Et Jean-Claude Dreyfus en est le narrateur.


Parmi les artistes invités figurent:


Alan Simon écrit à 20 ans ses premiers titres, L’enfant rebelle puis SOS World. En 1995, il compose son premier conte musical, Le Petit Arthur (Polygram), qui deviendra, trois ans plus tard, la méthode d’apprentissage de la langue française au Danemark. Le conte Les Enfants du Futur sort en 1996 et réunit plus de 25 artistes.

Cécile Corbel est une jeune chanteuse et harpiste d’origine bretonne. Dès l’adolescence, elle assume sa passion artistique et depuis sa carrière n’a cessé d’évoluer. Elle fait désormais partager son univers "pop folk celtique" avec ses musiciens en France et dans le monde entier: de l’Estonie à la Birmanie, de l’Australie à l’Allemagne, mais aussi en Belgique, Suisse, Italie, Pays Bas, République Tchèque, Pologne, Etats-Unis…

Ange est un groupe musical français belfortain de rock progressif né dans les années 1970, mené à ses débuts par les deux frères Décamps (Francis et Christian), puis dans une deuxième période par Christian Décamps et son fils Tristan. Leur rock, au départ fortement influencé par Genesis et King Crimson, se veut théâtral et poétique.

Fairport Convention est un groupe britannique de folk-rock formé en 1967. Il fut le premier à fusionner le folk britannique à la musique rock. Il est composé au départ de Judy Dyble (chant), Iain Matthews sous le nom de Ian Mac Donald (chant), Richard Thompson (guitare), Simon Nicol (guitare), Ashley Hutching (basse) et Sean Frater (batterie), celui ci laissera sa place à Martin Lamble dès la fin de leur premier concert.

Les Holroyd est un membre fondateur du groupe Barclay James Harvest. Il a appris la musique seul, commençant avec une guitare espagnole à l'âge de 10 ans avant de choisir la basse et d'évoluer dans divers groupes jouant aussi bien du violoncelle que du piano. Il rencontra Mel tout jeune et joua avec lui dans Heart And Soul And The Wickeds avant la formation de Barclay James Harvest.

Tri Yann. En 1968, Jean-Louis Jossic rencontre deux autres musiciens, Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau et Bernard Baudrieller qui est professeur d'Anglais. Ils vont fonder en 1971 un groupe qui s'appele Tri Yann Naoned et publient leur premier 33T homonyme l'année qui suit. Et depuis, c'est un grand succès, de l’Olympia de Paris aux 4 coins de l'Hexagone et du monde.

Nilda Fernandez est un artiste franco espagnol. En 1987, Nilda publie son premier cd intitulé Madrid Madrid. Sa voix si particulière se révèle en harmonie avec ses textes mélancoliques et profonds.

Laurent Tixier
est un artiste atypique, Cofondateur de la "Compagnie Outre-Mesure" musique à danser de la Renaissance Française, il se produit avec cet ensemble dans de grands Festivals (Festival de Musique Baroque d’Ambronnay ou de Pontoise) mais aussi sur de grands sites historiques (Châteaux de Chambord, Amboise, Azay le Rideau, Villarceaux, Malbrough…)

James Wood est né à Sheffield en Angleterre. Au début des années 80, il est bassiste et chanteur du groupe "The 45s" avec qui il joue dans les pubs et clubs de Londres (The Marquee, Dingwalls, The Fulham Greyhound…) et fait de nombreuses tournées en Grande-Bretagne. Il quitte l’Angleterre pour habiter en France et rejoindre "Les Pénibles", groupe fondé par Twistos de "Elmer food beat".

Giorgio Conte est né à Asti (Italie) le 23 avril 1941, où il vit et travaille.
Ses parents, amateurs de la chanson française et italienne, mais surtout du jazz, ont beaucoup influencé les goûts musicaux de Giorgio et de son frère Paolo, qui ont créé ensemble des petites formations de jazz dans lesquelles Giorgio jouait de la batterie.
Après avoir obtenu la licence en droit, il est entré au barreau sans renoncer à sa vocation d'auteur compositeur.

Didier Squiban joue ses premiers accords sur l'orgue d'une église avant de se voir offrir un piano à queue par son oncle. Après un bac scientifique, il étudie la musicologie à la fac de Brest, Rennes et finalement à Paris. Dans les années 70 il découvre le jazz et en approfondit son étude. En 88 il reçoit l'agrégation de musicologie et devient professeur.

Pat O'May découvre la musique à travers les spectacles qu'il voit enfant au Théâtre des Arts de Rouen. Mais sa vocation lui vient à l'écoute des grands groupes rock. Dès le lycée il fonde son premier groupe délaissant ses études. Il est par la suite découvert et appelé à faire parti du groupe emblématique Marienthal dont il deviendra également le chanteur, la fin du groupe l’amène à tourner avec Road 66.

Jean-Claude Dreyfus
. C'est certainement sa première apparition sur les planches, à l'âge de huit ans, qui a donné à Jean-Claude Dreyfus sa vocation d'acteur. Et c’est surtout son rôle de boucher offert par Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro dans Delicatessen qui lui vaut la reconnaissance du public. Coïncidence ou remarquable choix de Caro et Jeunet, Jean-Claude Dreyfus est parfait dans ce rôle de découpeur de porcs. D'ailleurs, il publie même en 2005 Du cochon considéré comme l'un des beaux-arts, véritable anthologie porcine qui fait la lumière sur son étroite relation au noble animal.

* Plus d’infos sur le site du Rock Opéra Anne de Bretagne

Un album événement

Mardi 19 mai 2009, avait lieu la sortie nationale d'un support numérique et vidéographique du spectacle Anne de Bretagne avec 31 titres originaux, 13 artistes internationaux (dont Alan Simon, Nilda Fernadez, Cécile Corbel...) accompagnés par plus de 200 musiciens...

* Babaïka Productions.

* Un peu plus d’histoire sur Anne de Bretagne

Anne de Bretagne a vu le jour au Château de Nantes le 25 janvier 1477, elle est la fille aînée du duc François II de Bretagne, sa mère se nomme Marguerite de Foix. Sa lignée est celle des Monforts. En cette fin de 15ème siècle, cette famille avait donné à son duché une puissance économique florissante. En outre, la Bretagne était un état souverain et non un fief.

Au décès de François II, Anne devient duchesse de Bretagne à l’âge de 11 ans. A 14 ans, malgré le traité signé par son père, Anne de Bretagne est mariée par procuration à Maximilien d’Autriche.

Le roi de France, Charles VIII déclara la guerre à la Bretagne et l’armée vint mettre le siège devant Rennes, où Anne avait trouvé refuge.
En 1491, Anne dut se rendre à son vainqueur qui, le plus galamment du monde, lui demanda sa main. Le mariage eut lieu en décembre, sur les bords de la Loire à Langeais.
A la mort de son époux en 1498, Anne administre seule son duché de Bretagne. Le pauvre heurta violemment du front une porte du château d’Ambroise et expira quelques heures plus tard.
Le nouveau roi Louis XII, pour ne pas perdre l’union entre la France et la Bretagne, fait casser son mariage avec Jeanne de Valois par le pape Alexandre VI et épouse Anne de Bretagne le 7 janvier 1499 comme le prévoyait le contrat de mariage avec Charles VIII.

Anne de Bretagne fut la mère de huit enfants, mais seulement deux survivront: Claude de France et Renée qui deviendra duchesse de Ferrare. En 1504, Anne va tenter de marier sa fille aînée Claude à Charles de Habsbourg, futur Charles Quint. Si dans un premier temps Louis XII lui donne son accord, craignant que la France soit encerclée par les possessions des Habsbourg, le roi change d'avis et décide que Claude sera unie à un héritier du trône de France.

Au soir du 9 janvier, celle qui fut deux fois Reine de France rend le dernier soupir. Quelques heures auparavant, oubliant sa haine, elle avait confié sa fille Claude à sa vieille rivale, Louise de Savoie, mère du futur François 1er."
Anne meurt donc de la gravelle au château de Blois, le 9 janvier 1514, elle n’a même pas trente-sept ans, et le roi Louis XII consent au mariage de leur fille aînée, Claude de France, héritière de Bretagne, avec le duc d’Angoulême, héritier de France, futur François 1er. Elle fut ensevelie à Saint-Denis, mais elle voulut que son coeur repose en terre bretonne, à Nantes.  





Camélia, Nilda Fernandez Forum


Ne pleure pas parce que quelque chose est terminé mais souris parce qu'elle a eu lieu.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49    Sujet du message: Nilda Fernandez " Anne de Bretagne "

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nilda Fernandez Forum Index du Forum -> Nilda Fernández -> Nilda Fernandez Actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SpaceDarkBlue by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com